Point Culture – Armes de siege (1/2)

La première arme de siège du Moyen Age, hérité de l’Empire Romain, fut la baliste.

Contrairement à la croyance populaire, le terme de baliste fait référence à une machine qui lance des pierres tandis que celui de catapulte désigne un engin lanceur de flèches. La signification de ces deux termes à été intervertie à partie du IVe siècle

<img src=”https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f1/Ballista_%28PSF%29.png/1024px-Ballista_%28PSF%29.png” />

Il était fréquent que les balistes lancent des cadavres ou des déjections dans le but d’annihiler le moral des troupes ennemis voire de déclencher des infections.Il arrivait même qu’on renvoi des prisonniers chez eux de cette manière.

Cependant, du fait de sa conception avec des cordes de lin tressées, la baliste était extrêmement sensible à l’humidité. Elle fut finalement abandonné au cours du XIII ème siècle car supplanté par le mangonneau.

 


La pierrière fut la première arme de siège à balancier du Moyen-Âge. Elle fut principalement utilisée pour la défense et était aussi appelée l’arme des femmes puisque les femmes et les enfants étaient souvent dévolus à ce type d’armement.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9d/Castelnaud-la-Chapelle_-_Machines_de_guerre_7.jpg/800px-Castelnaud-la-Chapelle_-_Machines_de_guerre_7.jpg

 

L’amélioration de la pierrière se nomme la bricole et apparu au XII eme siècle. En effet, l’ajout d’un contrepoids facilitait grandement la traction sur la verge bien qu’il faille toujours une vingtaine de personnes pour s’en servir.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Castelnaud-la-Chapelle_-_Machines_de_guerre_2.jpg/800px-Castelnaud-la-Chapelle_-_Machines_de_guerre_2.jpg

C’est cet engin qui est à l’origine de l’expression « s’attirer des bricoles » qui pourrait être né avec la mort de Simon de Montfort au siège de Toulouse, tué par une pierre.

 

Source : CANOPE et Wikipedia

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :